50000 tricheurs ont mordu le marteau dans Call of Duty: Warzone

Pas de réapparition ici

Si la bataille royale consiste à survivre, les tricheurs de Warzone vivent vite et meurent jeunes. À l'instar de Dikembe Mutombo, frappant des coups de feu et agitant des doigts en signe de désapprobation (les sports me manquent!), Infinity Ward ferme les tricheurs à gauche et à droite.

Le message est fort et clair: n'apportez pas cette merde faible ou nous vous baiserons. (Ma formulation, pas celle d'Infinity Ward.) Dans une déclaration traitant de la tricherie dans Call of Duty: Warzone, Infinity Ward mentionne que 50 000 contrevenants aux règles ont été montrés à la porte. Leurs comptes ont été des permabans doués, pour ne plus jamais tricher à Warzone.

Infinity Ward détaille également la façon dont il surveille les tricheurs et comment l'équipe de sécurité du développeur travaille en équipes 24h / 24 pour émettre des sanctions. L'essentiel est que le processus de déclaration deviendra plus rapide, et plus de gens vont prendre des interdictions. Infinity Ward dit qu'il va régulièrement mettre à jour les numéros d'interdiction, comme une machine de guerre qui suit les tués confirmés.

Le dernier chiffre qui nous a été donné est que Warzone, c'est plus de 30 millions de joueurs. 50 000 tricheurs représentent 0,17% de cette population. Tout le monde n'est pas un mauvais œuf! Mais les mauvais œufs vont se casser.

Les tricheurs ne sont pas les bienvenus dans Call of Duty: Warzone (Activision)

Vous êtes déconnecté. Se connecter | S'inscrire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici